Portal Français    100 mots du trésor FR

invia mail   

Le hameau

Una borgata

di Agnes Dijaux

Français

C’est un mot d’origine germanique Haim qui signifie foyer. C’est donc un groupement de quelques maisons, parfois avec une fontaine, un four ou une chapelle, qui est trop petit pour constituer un village. On peut également l’appeler un lieu-dit, un bourg, une bourgade ou un quartier.

En montagne les villages sont constitués de nombreux hameaux retirés du centre principal. On peut parfois en répertorier jusqu’à une vingtaine sans qu’ils soient particulièrement connus ou recensés par la commune. Aujourd’hui une bonne partie sont abandonnés et les ruines sont parfois reprises et restaurées par les touristes ou les arrières petits-enfants. Par exemple à Oulx on peut trouver : Amazas, Beaulard, La Beaume, La Baume, Château Beaulard, Constans, Il Gad, La Roche, Les Auberges inférieures, Les Auberges Supérieures, Monfol, Montfournel, Goudissard, Peychat, Pierremenaud, Il Puy, Refour, Royères, San Marco, Savoulx, Signols, Soubras, Vazon, Villard.

Il n’est pas rare que ces hameaux aient été une ancienne commune qui ne pouvait plus conserver son statut administratif notamment sous le régime de Mussolini, comme Les Arnauds, Millaures, Rochemolles ou Melezet pour Bardonecchia.

Ces hameaux sont de véritables villages avec une histoire qui leur est propre, avec une identité de lieu et une communauté qui se reconnaît au sein de ce territoire. On assiste à la publication de nombreux ouvrages pour illustrer leur histoire.

Avec la législation actuelle, l’article 54 de la Constitution prévoit que le sindaco (maire) peut déléguer ses fonctions au niveau du hameau à un conseiller communal : le consul.

italiano

In francese la parola Hameau ha un’origine germanica che significa focolare. Quindi è semplicemente un gruppo di case, con una fontana, un forno, una cappella con un’entità troppo piccola per costituire un paese. In italiano si può chiamare frazione o borgo.

In montagna i paesini sono costituiti da numerose borgate sparse e a volte distanti dal centro abitato principale. A volte se ne contano più di una ventina senza che siano censite o conosciute dal paese. Purtroppo oggi, una buona parte sono abbandonate ma capita chele rovine vengano recuperate e restaurate dai turisti o da lontani parenti discendenti. Per esempio a Oulx ci sono: Amazas, Beaulard, La Beaume, La Baume, Château Beaulard, Constans, Il Gad, La Roche, Les Auberges inférieures, Les Auberges Supérieures, Monfol, Montfournel, Goudissard, Peychat, Pierremenaud, Il Puy, Refour, Royères, San Marco, Savoulx, Signols, Soubras, Vazon, Villard.

Alcune borgate come Les Arnauds, Millaures, Rochemolles o Melezet nel tempo sono state comuni autonomi e accorpate a Bardonecchia non potendo conservare il loro statuto amministrativo sotto il regime di Mussolini.

Questi paesini sono dei veri e propri gioielli con una storia, un’identità e comunità propria e forte riconosciuta sul territorio. Oggi numerosi pubblicazioni testimoniano e illustrano la loro storia.

Con l’attuale legislazione, l’articolo 54 della costituzione prevede che il sindaco possa delegare le sue funzioni a un consigliere comunale chiamato consul.