Portal Français    100 mots du trésor FR

invia mail   

Le foin

Il fieno

di Agnes Dijaux

Français

La récolte de foin consiste à cultiver des prairies d’herbes variées et au moment voulu, couper avec la faux ou avec un engin mécanisé. Ensuite cette herbe est retournée pour la faire bien sécher et éviter les moisissures. Puis on fait des cordons, c’est-à-dire des tas que l’on rassemblait autrefois avec le râteau mais qui se récoltent aujourd’hui avec un râteau mécanisé et que l’on stocke en faisant des bottes ou des meules de foin. On doit obtenir une herbe sèche avec un taux de matière sèche élevé, proche de 85 %, l’herbe contenant 70 à 80 % d'eau au départ avant conditionnement. Il s'agit de réaliser une conservation de qualité en amenant le végétal à une teneur en eau au maximum de 15 %, qui ne permet plus aux micro-organismes et moisissures de se développer et de se multiplier.

Autrefois faire les foins était un moment de grande fête et bien souvent de rencontre qui se finissait avec un grand repas, parfois accompagné d’instrument musical comme l’accordéon. Le moment de la récolte était bien calculé en fonction du temps nécessaire, du temps météorologique car les foins doivent sécher et surtout en fonction du stade de maturité des herbes, en début d’épiaison. Plus on fauche à un stade avancé, plus la valeur alimentaire des fourrages récoltés diminue car avec le temps, les tiges moins riches en éléments nutritifs se développent au détriment des feuilles et deviennent plus dures. 

italiano

Solitamente i contadini coltivano ampie praterie di erbe varie e al momento opportuno raccolgono il fieno con la falce o con i trattori. Quest’erba viene in seguito rigirata per farla seccare e per evitare le muffe. Poi si fanno dei cordoli, cioè dei mucchietti con l’aiuto del rastrello o al giorno d’oggi usando un rastrello meccanizzato. In seguito il raccolto viene conservato sotto forma di balle o rotoballe. Lo scopo è ottenere un’erba ben secca con un tasso di materia secca vicino all’85%. Prima della lavorazione l’erba contiene circa da 70 a 80 % di acqua. Quindi si tratta di realizzare una conservazione di qualità portando i vegetali ad un tenore in acqua inferiore al 15 % in modo da limitare l’eventuale attacco da micro organismi e muffe.

Una volta fare il fieno era un grande momento di festa, addirittura spesso un momento d’incontro coronato con un bel pranzo accompagnato dalla musica, molto spesso dalla fisarmonica. Il momento per il raccolto era studiato bene in funzione del tempo impegnato, del tempo meteorologico perché come abbiamo detto è molto importante il periodo di asciugatura e il grado di maturazione delle varie erbe. Più si miete ad uno stadio maturo e più il valore alimentare del fieno diminuisce, perché si sviluppano gli steli meno ricchi di elementi nutritivi e diventano duri, a discapito di un bel fogliame.